La vignette Crit’air à Cannes

La vignette Crit’air à Cannes

A la fin de l’année 2016 et au début de l’année 2017,  le ministère de l’écologie a mis en place un certificat de l’air. Ce dispositif est plus connu sous le nom de Pastille Crit’air, qui s’apparente à la vignette anti-pollution. Cette vignette est indispensable pour circuler dans les zones de circulation restreinte ou pendant un pic de pollution.

Le fonctionnement de la vignette Crit’air

La vignette Crit’air n’est donc pas comme toutes les autres. Utilisée pour la circulation, ce certificat de l’air est disponible en six couleurs. Ces couleurs permettent de distinguer les véhicules selon leur ancienneté. A partir de cela, on peut tout de suite déduire l’impact écologique et environnemental de chaque voiture.

Il faut juste voir à l’intérieur de la vignette Crit’air. La classification suit la norme EURO, allant de 0 à 5 ou hors-classe. Pour n’importe quel contrôle routier, tous véhicules susceptibles de polluer seront exclus. En d’autres termes, la ville qui a constaté une voiture polluante peut interdire sa circulation ou l’y interdire progressivement.

L’intérêt de la vignette Crit’air

La vignette Crit’Air est un certificat qualité de l’air présenté sous forme d’autocollant sécurisé. Pour qu’elle se voie, la vignette est à coller sur le véhicule. Ce certificat indique la classe environnementale d’un véhicule à partir ses émissions de polluants atmosphériques. Pour les collectivités territoriales, la vignette Crit’air leur permet d’aménager la circulation et la politique de stationnement locale. Cette disposition peut améliorer la qualité de l’air mais aussi inciter les automobilistes à un usage propre.

Qui sont concernés par ce certificat de l’air ?

En général, tous les véhicules sont concernés à part les véhicules d’urgence comme les ambulances, les véhicules de collection, les véhicules de transports de marchandises, les engins agricoles et les véhicules d’engins de chantier.

Que risque-t-on sans la vignette Crit’Air? 

Un décret a été signé au niveau du ministère français en charge de l’écologie pour généraliser la vignette Crit’air. Les conducteurs circulant sans vignette Crit’Air seront sanctionnés par une amende. Et cette sanction s’applique instantanément depuis le 1er juillet 2017. Cette sanction s’applique essentiellement dans les zones de circulation restreinte ou ZCR. Si la mise en place de la ZCR est récente, il n’y aura encore aucune sanction durant les 3 premiers mois. Il en est de même avec la restriction de circulation. Après ce premier trimestre, l’absence de vignette Crist’air est passible d’une amende de 68 euros.

D’autres sanctions sont également appliquées en cas d’utilisation de fausses vignette ou de vignettes illisibles ou mal collées, ou encore de non-respect des exigences de classification.

Comment demander sa vignette ?

Pour obtenir un certificat de l’air, il faut un certificat d’immatriculation. Anciennement appelé carte grise, il est nécessaire pour renseigner certaines informations. Si vous avez perdu votre carte grise ou qu’elle n’est pas à jour, vous pouvez faire une demande auprès de Pôle Carte Grise. Les démarches se font désormais en ligne et sont rapides et simplifiés.

Le temps de traitement et de livraison vous permettra de passer à la demande de vignette. Il est aussi important de connaître les spécificités de votre véhicule pour le classement. Après cela, vous serez amené à remplir un formulaire et à choisir un mode de paiement. Un courrier confirmera votre demande et vous sera envoyé dans les délais prévus. 

Damienchrego

Laisser un commentaire